16

Les bases vues dans l’article précédent nous permettent d’aller un peu plus loin… Comment les appliquer dans le travail quotidien du cheval ?

La descente d’encolure correspond à une flexion cervicale basse combinée à une extension cervicale haute. (Flexion = Raccourcissement de la distance entre les extrémités d’un segment - Extension = Allongement de la distance entre les extrémités d’un segment)

 

Elle a plusieurs avantages :

  • Renforcement des muscles de soutien de l’avant-main, ce qui favorise son allègement lors du travail en position plus relevée,
  • Ouverture de l’espace entre les vertèbres, libérant les racines nerveuses et diminuant les douleurs qui seraient dues à un pincement,
  • Travail en étirement de toute la musculature du dos, ce qui favorise l’élimination des tensions et contractures musculaires éventuelles,
  • Flexion de la colonne thoracique et une élévation du dos qui facilite le port du cavalier

En y associant l’engagement des postérieurs :

  • Développement des abdominaux,
  • Assouplissement de la colonne,
  • Etirement des muscles de la propulsion permettant une élimination des toxines éventuelles et l’amélioration de leur contraction.

Ce travail vers le bas doit se faire en recherchant un écartement des vertèbres.

 

Ceci demande une petite précision anatomique

En observant un segment vertébral composé de deux vertèbres, nous constatons que celles-ci sont reliées en 3 points :

Les articulations interapophysaires, situées de part et d’autre de l’arc vertébral où passe la moelle épinière, et le disque intervertébral entre les corps vertébraux.

Ce disque intervertébral est gélatineux et entouré d’une capsule élastique. Il joue un rôle d’amortisseur. 

La gélatine qui constitue le disque étant incompressible, c’est la capsule qui permet l’amortissement des mouvements en limitant les débordements de la gélatine du disque. 

Sachant ceci, nous comprenons qu’il est important de travailler en écartant les vertèbres et non en les rapprochant car la douleur provoquée par la compression provoquera une réaction de défense menant à des spasmes musculaires et des blocages vertébraux.

 

    

  

 

Pour obtenir la descente d’encolure, le maintien d’un contact léger en bouche est indispensable. Si le cheval s’appuie, il viendra se mettre sur les épaules, perdant ainsi tous les bienfaits recherchés.

Avec une main fermée, le cheval baissera la tête en s’enfermant ou en affaissant son garrot mais n’étendra ni son encolure ni son dos et forcera sur les structures vertébrales. 

Ce travail sera l’objectif principal de la détente du cheval.

Il est indispensable pour que le cheval ne développe pas de phénomènes douloureux ou de blocages réflexes de la colonne lors des efforts plus intensifs - et dans une attitude plus relevée - qui lui seront demandés ensuite. 

Mais...

L’utilisation de cet exercice devra néanmoins se faire de façon raisonnée car il entraîne un mise en tension du ligament sus-épineux lors de l’engagement des postérieurs.

Etant donné qu’il augmente la charge sur l’avant-main, il devra plus particulièrement être dosé chez les chevaux ayant des antécédents de problèmes tendineux et ostéo-articulaires au niveau des membres antérieurs.

 

Images: « Les Chevaux m’ont dit – Essai d’ostéopathie équine » Dr D. Giniaux – Optipress, février 2003

 

Actions: E-mail | Permalien | Imprimer | Commentaires (0) |Cet article a été lu 8898 fois | RSS comment feed

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à en publier un !

Publier un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Veuillez vous identifier en cliquant sur "connexion" en haut à droite
Catégories
Compétition (4533 articles)
Vidéos (682 articles)
Information générale (426 articles)
Loisir (390 articles)
Juniors (274 articles)
Matériel (23 articles)
Vétérinaire (36 articles)
Divers (71 articles)
Tradition (42 articles)
Chevaux de trait (199 articles)
Communiqué officiel (196 articles)
Le cheval au travail (7 articles)
Academy (31 articles)
Juridique (13 articles)
Publier un article

Vous désirez publier un article sur le site ? Rien de plus simple !

Vous devez d'abord vous identifier (cliquez sur le lien "identification" en haut à droite de la page. Si vous n'êtes pas encore inscrits sur le site, cliquez sur le lien "inscription".
L'inscription est GRATUITE et immédiate.

Il vous suffit ensuite de cliquer sur le lien "créer un article" qui apparaît au dessus de la liste des titres et de suivre les instructions qui apparaîtront à l'écran. Si vous n'arrivez pas à sauver votre article, la raison est très simple : vous avez oublié de remplir un champs obligatoire. Celui-ci sera indiqué en rouge sur le formulaire.

Une fois votre article vérifié par un des modérateur, il apparaîtra sur le site.

A vos claviers