28

Ce samedi, place au marathon sur le Championnat du Monde d'attelage Poney 2019 de KISBER. Une épreuve qui aura été émaillée de plusieurs accidents aux conséquences graves. Ce soir, plusieurs nations sont sous le choc.

La Belgique tout d'abord avec l'accident de Carlo, le poney de Sébastien Pallen dans l'obstacle 6, un obstacle d'eau au sol de béton particulièrement glissant, surtout à grande vitesse. Aux abords d'une porte, dans le bac à eau, le poney a soudainement glissé et s'est retrouvé à genoux. Dans l'élan, il a réussi à se relever et à terminer l'obstacle avant que le meneur ne se rendre compte que le poney s'était fortement blessé sur le sol rugeux. Souffrant de plaies profondes aux genoux, le poney a été arrêté, puis immédiatement pris en charge par le vétérinaire de l'équipe Allemande qui, après avoir prodigué les premiers soins de façon très efficace, a recommandé son transport immédiat vers une clinique équine de Budapest. A l'heure ou nous écrivons ces lignes, le poney, dont le pronostic vital, voir sportif, ne serait pas engagé est en attente d'une opération réparatrice qui sera effectuée dans le courant de la soirée puis qui nécessitera une assez longue immobilisation sur place.

La France, ensuite, avec Joka, l'un des poneys de la paire de Carine Poentis, victime, lui aussi, du même accident que Carlo, quasi au même endroit. Immédiatement pris en charge par les vétérinaires, le poney, incapable de se déplacer, a été chargé sur place dans une ambulance equine qui l'a transporté vers la même clinique que celui de Sébastien. Aux dernières nouvelles, les lésions sont graves et profondes. Son opération est prévue dans la nuit, à la suite de celle de Carlo.

L'Allemagne enfin, avec le groom arrière de Dieter Höfs qui a violemment été éjecté de la voiture et a heurté fortement un élément d'obstacle. Incapable de se relever, il a été pris en charge par l'ambulance sur place, qui l'a sorti de l'obstacle puis... qui a attendu quelques mètres plus loin qu'une autre ambulance vienne le chercher, ce qui a pris pas loin de 30 minutes ! Nous n'avons aucune nouvelles de sont état.

Accidents inadmissibles

Si l'accident du groom fait partie intégrante des risques liés au sport, ceux des 2 poneys sont, par contre, totalement inadmissibles car entièrement imputables à des infrastructures inadaptées.

Dès l'ouverture de la reconnaissance des obstacles, plusieurs chefs d'équipe avaient émis toutes les réserves sur le revêtement de sol de cet obstacle d'eau, que l'on ne devrait pas trouver sur un Championnat du Monde . Il aura fallu 2 accidents lourds de conséquences pour qu'enfin le délégué technique prenne ses responsabilités et fasse interdire l'accès à cet obstacle pour la dernière catégorie, celle des attelages à quatre !

Puisse la FEI, si prompte à proposer des modifications de règlement parfois incohérentes, en tirer les leçons qui s'imposent et modifier les textes relatifs aux obstacles d'eau dès la saison 2020.

Ces incidents, et quelques autres, on provoqués de longs arrêts du marathon qui s'est terminé avec pas loin de 1,5 heure de retard.

Show must go on...

Côté sportif, ce marathon aux 8 obstacles longs et rapides a considérablement rebattu les cartes.

Single :

Sixième du marathon, Gilles Pirotte parvient, au classement intermédiaire, à conserver sa quatrième place acquise lors du dressage.

30è de l'épreuve, Sven Tinlot perd 9 places et se retrouve actuellement en 24è position.

A noter également l'excellente prestation de Sébastien Pallen qui, sans son accident et au vu de ses temps dans les 6 premiers obstacles, aurait été un sérieux candidat pour le podium de l'épreuve.

Le marathon des single est remporté par le Suisse Cédric Scherrer, devant 2 autrichiens, Bernhard Baldauf et Erich Pürstinger.

Au classement intermédiaire, la Néerlandaise Tamara Pijl conserve la première place mais voit son avance sur Katja Berlage (Ger) fondre comme neige au soleil. L'Allemand Fabian Ganshirt cède sa troisième place au Suisse Cédric Scherrer et se retrouve désormais sixième, derrière Claire Lefort (Fra). L'écart entre les 5 premiers est de moins de 5 points, ce qui promet une maniabilité passionnante.

Paires :

Dans cette catégorie, le marathon n'aura guère été favorable aux meneurs Belges.

Johan Verhage (22è marathon) passe de la 9è à la 13è place.

Nico Van Praet (23è marathon) descend de la 10è à la 15è place.

Seul Pieter Van Den Broeck tire son épingle du jeu. Sa 12è place sur l'épreuve lui permet de remonter de la 33è à la 19è place à l'intermédiaire.

28è en dressage et en marathon, Johan Nijs conserve cette place au classement A+C

Le marathon des paires est remporté par le Suisse Christoph König, devant Nathalie Van Der Ende (Ned) et Roman Elend (Aut).

A l'intermédiaire, le haut du classement est totalement remanié, à l'exception de Christoph Weihe (Ger) qui conserve sa première place devant  Rodinde Rutjens (Ned) et Mélanie Van De Bunt (Ned).

Four in Hands

8è du marathon, Tinne Bax conserve sa cinquième position au classement provisoire.

Bert Van Den Bosch (12è marathon) perd une position. Il est maintenant 14è.

Thomas Van Dyck (13è marathon) remonte de la 20è à la 15è place.

L'Allemand Steffen Brauchle remporte l'épreuve devant le Hongrois Mâté Rohr et le Britannique Roger Campbell.

Au classement provisoire, Steffen Brauchle augmente son avance sur Edith Chardon tandis que Marijke Hammink (Ned) prend la troisième place.

Par équipes

Au classement des nations, les Pays-Bas conservent la tête devant l'Allemagne et la Suisse. La Belgique reste quatrième mais l'écart avec les Suisses a considérablement augmenté à un peu moins de 13 points contre un peu plus de 1 point après le dressage.

Maniabilité

Demain dimanche, maniabilité dès 9 heures et proclamation des podiums du Championnat du Monde en fin d'après-midi.

Vidéos des épreuves aussi vite que possible.

Photos : Stéphanie Mélotte, sauf Tinne Bax : Krisztina Horvath

 

 

 

 

Publié dans : Compétition
Actions: E-mail | Permalien | Imprimer | Commentaires (0) |Cet article a été lu 2797 fois | RSS comment feed

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à en publier un !

Publier un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Veuillez vous identifier en cliquant sur "connexion" en haut à droite
Catégories
Compétition (4523 articles)
Vidéos (682 articles)
Information générale (424 articles)
Loisir (390 articles)
Juniors (273 articles)
Matériel (23 articles)
Vétérinaire (36 articles)
Divers (71 articles)
Tradition (42 articles)
Chevaux de trait (199 articles)
Communiqué officiel (196 articles)
Le cheval au travail (7 articles)
Academy (31 articles)
Juridique (13 articles)
Publier un article

Vous désirez publier un article sur le site ? Rien de plus simple !

Vous devez d'abord vous identifier (cliquez sur le lien "identification" en haut à droite de la page. Si vous n'êtes pas encore inscrits sur le site, cliquez sur le lien "inscription".
L'inscription est GRATUITE et immédiate.

Il vous suffit ensuite de cliquer sur le lien "créer un article" qui apparaît au dessus de la liste des titres et de suivre les instructions qui apparaîtront à l'écran. Si vous n'arrivez pas à sauver votre article, la raison est très simple : vous avez oublié de remplir un champs obligatoire. Celui-ci sera indiqué en rouge sur le formulaire.

Une fois votre article vérifié par un des modérateur, il apparaîtra sur le site.

A vos claviers